top of page

Vivre en mode “pilote automatique”. Annonce d'une catastrophe ou d'une aventure inédite?


De Salvador Dalí, Livre de Vagues

Quatre personnages racontent leur expérience intitulée “Le tout pour le tout…et tout plaquer.” En écoutant leur histoire, je comprends qu'il y aura toujours un filet de secours pour nous rattraper si nous prenons un risque.


Cela a également été le cas pour moi.


Lors d'une crise existentielle, je suis consciente que ce n'est pas donné à tout le monde de faire un virage aussi drastique.


Par contre, tu as sûrement vécu des périodes où ta vie t’a semblé trop routinière et à laquelle manquait un peu de piquant. Il ne s’agit pas uniquement de la crise de la quarantaine, mais aussi de ces passages où tu t’es demandé si tu étais vraiment en train de faire la bonne chose.


  • Est-ce que je suis en train de rater quelque chose dans ma vie?

  • J'ai l'impression de ne pas exploiter pleinement mes capacités.

  • Comment puis-je sortir de cette prison dorée (1)?

  • Peut-être est-il temps d'actualiser mon rêve.


La plupart des individus vivront un, ou plusieurs de ces moments au cours de leur vie. Certains les vivront en effectuant quelques ajustements mineurs à leur mode de vie. En se créant une nouvelle image corporelle, par exemple, ou encore en préparant un voyage à l'étranger, en adoptant un nouveau passe-temps, en achetant une maison, etc.


Cependant, d'autres auront besoin de faire un virage de 180°, comme les personnes de la vidéo l'ont fait. Ce qui, aux yeux de leur entourage, a pu paraître soudain, mais qui en réalité ne l'était pas.


Le psychiatre Lauren Karila (2) affirme que ce dernier virage aura souvent été mûrement concocté et demandera parfois une attitude “inconscience courageuse” pour se lancer dans cette nouvelle aventure.


C'est vraiment avec cette attitude que j'ai pu me laisser entraîner dans le vide en abandonnant tout pour m'installer au Costa Rica en 1992. Heureusement, étant casanière et n'ayant pas la fièvre du voyage, sans cette inconscience et ce rêve d'enfance (vocation missionnaire), je n'aurais pas pu réaliser une telle avancée.

Il est souvent possible d'éviter la catastrophe en étant attentif aux signes avant-coureurs qui indiquent une perte de vitesse sur le chemin de sa vie. Il est indéniable qu'il y a un prix à ne pas tenir compte de ces signes. Parmi eux, on trouve la maladie, la dépression, les addictions, et ainsi de suite.


Prendre des risques est une manière de grandir, de se surpasser et d'acquérir de nouvelles connaissances. Ce qui pourrait nous sortir de la routine ou de cette sensation de stagnation.


“Prendre des risques c'est faire quelque chose de nouveau sans être sûr que l'on est prêt, que l'on va y arriver, ou que notre tentative sera couronnée de succès. Mais c'est se donner l'occasion

de se dépasser et d’avancer.”


Il est possible de prendre des risques à tout âge. Cela ne concerne pas seulement les jeunes ou les gens d’affaires.


Avec le printemps qui est là, pourquoi ne pas faire bouger les choses et prendre le risque de réaliser l'un de tes projets longtemps contemplés (3)?


Je te laisse sur une pensée de William Osler, qui, qui sait pourrait peut-être t’inspiré…


"Nous sommes ici pour ajouter ce que nous pouvons à la vie,

pas pour tirer ce que nous pouvons de la vie.”


Bon printemps! … N'oublie pas de continuer à diffuser ta lumière sur le monde.


Monique, tout simplement


(1) Ma prison dorée était celle qui offrait un bon travail, un salaire décent, un bel appartement, un copain et une retraite assurée. J'étais cependant malheureuse. Un vide immense s'était peu à peu creusé en moi en suivant cette voie. Malgré les risques, je devais me tourner vers ce qui me passionnait : l'assistance à l'international.


(2) Je te suggère de visionner la courte vidéo où Lauren Karila présente son livre - On a qu’une vie. Des idées simples que l'on a parfois besoin d'entendre à nouveau.


(3) J'ai décidé de m'inscrire à des ateliers pour apprendre à écrire un roman. J'espère que cette histoire d'aventure sera une source d'inspiration pour les gens. Mon autre rêve, qui est de longue haleine, est en phase de conception cette année. À suivre…

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page