top of page

Toi et moi... aux multiples visages

L'être humain est à la fois fort, résilient et vulnérable. Il est tout aussi influençable et manipulable, que nous le sachions ou non. Par la société dans laquelle on vit, par les gens de notre entourage, par nos parents, notre milieu de travail, la religion, le marketing d'influence, etc. Personne ne peut y échapper.




Est-ce que nous avons réellement le libre arbitre ? Pas vraiment. Il serait plus juste de dire que nous avons la capacité de choisir entre deux possibilités, mais choix qui n'est pas toujours à notre goût. Un exemple. Tu possèdes une maison, un.e conjoint.e, deux enfants. Tu es victime d'un accident de la route et ta voiture est une perte totale. Acheter une nouvelle voiture n'est pas dans ton budget familial, pas plus que d'être en arrêt de travail pendant des semaines. Tu possèdes des assurances, mais tu n'as pas la liquidité nécessaire pour acheter un nouveau véhicule tout de suite, pas plus que tu n'as la possibilité de t'en passer à cause des besoins de ta famille. Tu feras néanmoins un choix.


Chaque jour, nous sommes en train de faire des choix. Certains seront plus ardus à prendre que d'autres. Si nous nous posions ces deux questions AVANT de faire un quelconque choix, cela pourrait nous éviter bien des maux de tête :


  1. Quel est mon état d'esprit face à cette situation?

  2. De quoi ai-je réellement besoin maintenant?


Au fil du temps, j'ai pris conscience que ma propre voix intérieure est celle qui aura toujours le dernier mot. Cette voix est tout à fait appropriée. Elle ne sera pas toujours juste, elle pourrait même commettre des erreurs. Toutefois, cette voix est curieuse, inventive, capable de calmer et de converser, capable d'être critique, de changer d'avis, d'aller vers les autres, capable de s'amuser et de se détendre.


En fin de journée, au moment du coucher, elle devra toujours choisir entre s'aimer telle quelle ou être victime de son être séparé.e de sa source.


Pour récapituler, avoir confiance (1) en soi est essentiel. En fin de compte, la décision d'écrire sa vie revient à celui ou celle qui tient le crayon dans sa main, n'est-ce pas?


Bonne semaine!


Monique, tout simplement


(1) Les 10 obstacles de la confiance en soi. En passant, la confiance en soi se renforce, tout comme le muscle qui ne désire pas s’atrophier.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page