• Monique, tout simplement

Sites de Rencontres…endroit où y chercher l’amour? Partie 1 de 2

En 2020, plusieurs célibataires ont eu recours aux sites de rencontres. Je l'ai fait aussi, quoique ma première expérience a eu lieu en octobre 2019. Si vous ne l’avez pas encore déjà fait, mais que vous avez pensé à le faire, je vous ne le suggère pas…À MOINS de le faire pour apprendre à mieux vous connaître. Voici pourquoi.


Après plus de neuf mois sur ce genre de site et avoir rencontré une dizaine de personnes, j’ai pu en retirer quelques leçons (1) et une conclusion que je vous partage maintenant.


Tout d’abord, nous savons tous, quoique nous ne reconnaissons pas toujours ce fait, que nous sommes nés pour aimer. Non pas d’apprendre à aimer comme parfois nous disons, mais bien de se rappeler que nous sommes venus ici avec le but d’aimer, tout simplement.


Malheureusement, pour la plupart d’entre nous nos expériences de vie nous ont enseigné, à tort, que d’aimer était conditionnel. Notre capacité innée d’aimer sans condition a donc été affectée et devient souvent…


…“Pour être aimé.e je dois faire ceci ou cela, ou ne pas faire ceci ou cela”. En conséquence, on recherche davantage à être aimé qu’à aimer.


Nous avons tous cependant besoin de relations aimantes et accueillantes pour développer une bonne estime de soi (saine et équilibrée). Si durant l’enfance ceci n’est pas obtenue, de chercher à combler ce manque dans nos relations fera souvent partie d'une de nos priorités, incluant dans nos relations amoureuses.


C'est pourquoi dans la société actuelle, beaucoup d'entre nous portons une grande importance à l'obtention d'une relation amoureuse. Il n'est donc pas surprenant qu'avec la pandémie, les sites de rencontres sont devenus l'apanage des célibataires et des personnes qui vivent seules.


Avant celle-ci le besoin de socialiser était relativement comblé lors de nos rencontres au quotidien, soit dans les restos-café, bars, au travail, au gym, etc. Pour ma part et suite à un retour au Québec fin 2017, de me refaire un réseau social n’a pas été évident et encore plus difficile avec la pandémie.


Après quelques mois de mon retour au Québec, j’ai fait plusieurs tentatives pour établir des relations amicales, mais sans grand succès. Les gens rencontrés avaient tous déjà leur réseau social et leurs activités. Un réseau qui pour certains leur a pris des années à construire. En août 2019 je me suis donc donnée comme mandat de faire de nouvelles connaissances. J’ai alors eu recours à un site de rencontre qui s’annonce comme étant l’endroit idéal pour faire des amis et aussi peut-être rencontrer l’âme soeur.


Houlala, quelle aventure!


Quoique j’ai fait quelques rencontres intéressantes sur ces sites, je n’ai trouvé qu’une seule personne avec qui j’ai développé une certaine amitié. Pour ce qui est de rencontrer “l’âme soeur”? Non, je ne l'ai pas trouvé, mais ma dernière relation m'a offert un cadeau inestimable…même si n'a duré que quelques semaines seulement.


Ce que j’ai trouvé lors de cette relation n’a pas de prix. J’ai compris la vrai raison se cachant derrière le fait d’avoir eu au départ recours à ce genre de site. J’avais simplement le besoin d’aimer, l'occasion d’aimer sans condition.


Une fois compris cela, j’en suis arrivée à voir que si deux personnes veulent réussir leurs relations amoureuses (en tant qu'âme soeur ou non), ils se doivent d’avoir le même but, soit celui d’aimer sans condition. C’est-à-dire avec l’intention et le désir d’accompagner l’autre dans son évolution, de lui offrir son appui sans avoir d’attentes ou de vouloir le.la changer.


Il faut aussi comprendre qu’aimer sans condition n’est pas le seul attribut des êtres humains, nous pouvons aussi le voir entre animaux, entre humains et animaux. Aimer n’a pas de genre, ni couleur, ni saveur, aimer tout simplement …même si les choses ne sont pas toujours “parfaites” aux yeux de l’ego (entre deux personnes, puisque les animaux n’ont pas d’ego).


Pour ma part et suivant cette compréhension, je pris donc la décision de combler mon besoin d’aimer sans condition en faisant ce qui suit.


A - De prendre pleine responsabilité de ce besoin d’aimer. Ce qui m’a permis:

• d’entrer dans une relation où j’ai fait que cela, soit donner durant laquelle j’ai aussi énormément

reçu (comme résultat de cette action);

• d’entrer dans une période créative comme jamais auparavant. Ce qui a fait naître mon prochain livre

en français L’Âme Érogène.


B - Deux jours avant mon départ du Costa Rica pour le Québec avec mon chien Bodeelove de treize ans, j’ai dû le faire endormir puisqu’il n’a pas toléré le vaccin obligatoire exigé pour le voyage (réaction adverse). Après trois ans sans un chien, cela me manquait. Voici donc ma petite Leelou qui fait maintenant partie de ma vie. Vous ne pouvez que lui donner de l’amour, elle est adorable!


Leelou, chien nu chinois à crête, 2 ans

Sur cela, je vous souhaite de belles découvertes si jamais vous décidiez d’avoir recours à un site de rencontre. MAIS AVANT … Je vous invite à tout d’abord lire la deuxième partie de cet article (2). Article où je vous y parlerai de mon expérience de ce genre de sites, soit autour du 20 janvier 2021…question de partir l’année sur le bon pied!


Au plaisir de vous y retrouver! Joyeux Noël et Bonne Année 2021!


Monique, tout simplement

(1) Les détails, incluant les choses à faire et à ne pas faire en ayant recours à un site de rencontre vous seront partagés dans la partie 2.


(2) N’oubliez pas de vous inscrire ICI pour obtenir la suite via courriel en janvier prochain.


38 vues0 commentaire