Définir ses objectifs et se projeter dans l’avenir offre de belles surprises!

Savoir se propulser dans l’avenir pour vivre avec authenticité son moment présent peut sembler être en opposition, mais ne l’est pas.


Il y a dix ans, j’ai entrepris l’année en déterminant de nouveaux objectifs. Parmi ceux-ci se trouvait l’écriture en tant que moyen d’expression et de partage.


Depuis ce moment, trois livres ont été publiés; deux poèmes en espagnol parus dans une anthologie en Espagne; divers articles et entrées de blog; nouvelle page web en français et page Facebook Passez au Suivant.


Les retombées de ce travail ont été nombreuses, dont:

  • Mieux vivre mon présent en ayant des buts bien définis. Donc moins de questionnements quant au prochain pas à faire;

  • une compréhension accrue de mes besoins, ce qui a permis d’ajuster mes objectifs en fonction du travail accompli;

  • le développement d’un programme de formation appelé “La Prospérité de l’Être” offert au Costa Rica et maintenant dans son intégralité dans le livre “Under the SpotLight”;

  • la création d’une fondation au Costa Rica en 2015, centre pour l’aide aux femmes en difficulté;

  • un retour au bercail après une absence prolongée de vingt cinq ans dans ce pays deux ans plus tard. Etc.

Un retour propulsé par un besoin pressant de travailler à un projet qui a demandé de vivre à proximité des membres de la famille, raison du retour au Québec.


Ce travail, que je croyais requérir seulement un an ou deux, c’est avéré être beaucoup plus long que “prévu”.


Ce qui m’amène à vous parler du dicton “L'Homme propose et Dieu dispose” (1). Un dicton hérité des Costaricains qui m’indique que le contrôle total de ma destinée n’est pas uniquement entre mes mains.


Aujourd’hui, après cinq ans de transmutation, entremêlé d’une pandémie, je vois ce projet “générationnel et familial”, non pas arrivé à son terme, mais ayant atteint une vitesse de croisière qui me permet maintenant de reprendre mes activités professionnelles.


Le 24 septembre prochain aura lieu, à Boucherville, la prochaine rencontre de l’Association Latino-américaine (2) de la rive-sud. Activité à laquelle je participerai en présentiel. Ce qui est loin de me déplaire après cette pandémie!


J’y serai, non seulement pour te présenter mes livres et un des poèmes de l'anthologie, mais aussi pour t’offrir l’occasion d’expérimenter les techniques de cohérences rapide (emWave) de HeartMath™ (3) et “Connection Practice™” de RFI (4) dont je parle dans mes livres et le blog.


Si tu m’avais dit, il y a dix ans, que je me retrouverai à Montréal alors que j’avais planifié ma fin de vie au Costa Rica, je ne t’aurais pas cru. Oui, définir ses objectifs m’offre définitivement de belles surprises, dont pouvoir servir la population hispanique locale après avoir servi celle du Costa Rica comme l’indique ces photos.

Je t’invite donc à te joindre à moi pour célébrer le mois de la culture hispanique de Boucherville où tu pourras connecter avec celle-ci (en français). Mets typiques, danses folkloriques et kiosques de différents pays y seront représentés.

Au plaisir de te retrouver le 24 septembre prochain (10h à 16h) et d’ici-là, continue de faire briller ta lumière!

Monique, tout simplement


(1) Dicton qui trouve son origine dans la Bible et qui est largement utilisé au Costa Rica.

(2) Pour y participer vous devez confirmer votre présence à M. Luis Zuniga en écrivant à - luiscirozuniga@gmail.com

(3) “La technique de cohérence rapide vous aide à créer un état cohérent qui utilise la puissance de votre cœur pour équilibrer vos pensées et vos émotions, vous aidant à atteindre un état neutre et équilibré pour une pensée claire. C'est une puissante technique qui vous aide à évacuer le stress, à équilibrer vos émotions et à vous sentir mieux rapidement.” Voir vidéo de 10 minutes pour plus d'explication.

(4) La technique Connection Practice™ favorise l’auto-empathie et l’empathie, ce qui se développe en nommant les sentiments et identifiant ses besoins.“Des études démontrent que, lorsque nous traduisons nos sentiments par des mots, nous nous y attachons moins et nous pouvons plus facilement vivre dans le moment prés

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout